Aujourd’hui, nous explorerons la faune antarctique, un continent où vivent plusieurs espèces emblématiques comme les manchots empereurs, les baleines bleues et les phoques. L’Antarctique présente des conditions écologiques uniques qui rendent la survie de ses animaux longtemps obscurcis par l’homme difficile. Nous examinerons de plus près cette région uniquement à l’aide de notre monde marin pour en apprendre plus sur leurs populations, leurs habitats et comment ces animaux adaptent leurs comportements aux dangers des océans austraux.

antarctique

Quelle est la faune antarctique ?

L’Antarctique est une terre blanche et un continent froid et grand dans la région sud de la planète. La condition antarctique est extrême et imposante. Une couche mince d’air se trouve en surface, recouverte à perte de vue par des lits glacés à plusieurs mètres d’épaisseur. Bien qu’hostile aux êtres humains, cette terre captivante abrite une variété d’espèces remarquables, dont certains survivent depuis des millions d’années.

Les principales espèces qui peuplent l’Antarctique sont les manchots empereurs, les baleines bleues, les phoques macaronis, le krill et les dolphins. Les manchots empereurs sont les plus grands des manchots polaires avec leur taille solide de 120 centimètres et leur poids de 9 à 11 kilos. Les manchots empereurs se distinguent également par leur cou couleur blanche et leur mandibule noire sans oublier leur haut-de-forme qui est une touche humoristique à leurs charmantes têtes. Ces manchots habitent principalement dans les colonies sur les îles du continent antarctique.

Les Baleines Bleues

Avec une longueur moyenne de 24 mètres et un poids de 180 tonnes, les baleines bleues sont les plus grandes des baleines, ce qui en fait l’une des plus grandes créatures vivantes sur Terre. Pendant la période de reproduction en Antarctique, ils produisent le cri le plus bruyant dans la nature qui s’étend sur 1 800 kilomètres. Contrairement aux autres baleines, ces mammifères marins sont actifs durant la journée et passent la nuit se reposant à la surface de l’océan.

Phoques, Krills et Autres Animaux Marins

Les océans austraux sont également peuplés par diverses espèces animales marines telles que le krill, qui fait partie intégrante de la chaîne alimentaire antarctique et constitue environ 99% de la biomasse totale des organismes marins de l’Antarctique ; et les phoques macaronis, qui se nourrissent principalement dans la zone côtière riche en protéines et en krill. D’autres animaux marins communs au large des côtes antarctiques comprennent les lions de mer, les morses, les dauphins et les baleines à bosse.

A lire aussi :   Quelles sont les meilleures villes à visiter au Maroc ?

Quelle est la taille des océans austraux ?

Les océans austraux sont les plus grandes mers du monde. Ils s’étendent sur plus de 22 millions de kilomètres carrés et englobent l’Antarctique, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les îles sub-antarctiques et une partie de la côte nord-américaine. Les eaux qui forment le territoire polaire sont principales dans le Pacifique Sud, l’Océan Indien et l’Atlantique Sud. La profondeur des océans austraux varie entre 3 539 mètres à 7 242 mètres.

Quelles conditions de vie doivent affronter ces animaux?

Les conditions de vie des animaux en Antarctique sont extrêmes car ce continent austral est dominé par une couche de glace profonde et perpétuellement en mouvement. Tous les animaux qui vivent ici ont développé des moyens uniques pour s’adapter à la température moyenne qui est d’environ -20°C. Les manchots empereurs par exemple, peuvent endurer des températures allant jusqu’à moins 70°C et leur plumage très dense est imperméable à l’eau, ce qui leur permet de rester sec même lorsqu’ils sont complètement trempés.

Les baleines bleues quant à elles, ont un manteau groseille qui les aident à garder leur corps chaud. Les baleines bleues sont également connues pour leurs longues migrations en quête de nourriture et d’eau chaude, voyageant parfois jusqu’à 5 500 kilomètres en une seule année. Les phoques, les krills et les autres animaux marins doivent également braver toutes sortes de conditions difficiles pour trouver de la nourriture afin de survivre.

Comment leurs populations évoluent-elles au fil du temps?

Malgré les conditions difficiles dans lesquelles vivent les animaux de l’Antarctique, leur population est en augmentation. Les estimations des populations de manchots empereurs varient d’environ 4 millions à 25 millions. La comparaison des photos satellites a montré que le nombre de colonies de manchots empereurs aurait quadruplé au cours des 40 dernières années. Les baleines bleues ont également connu une hausse considérable de leur population, passant d’environ 27 000 baleines et 42 000 cétacés en 1966, à environ 37 000 baleines et 74 300 cétacés aujourd’hui.

A lire aussi :   Top 5 des activités plein air à faire sur l'île de la Réunion

La population des phoques macaronis est plus stable. On estime qu’il y a entre 7 et 8 millions de phoques macaronis sur la planète, ce qui en fait la plus grande population parmi tous les phoques. En revanche, les autres animaux marins qui peuplent l’Antarctique subissent une baisse constante de leur population due à la surpêche et à la pollution.

Pourquoi l’étude de la faune antarctique est importante pour le monde marin?

Les océans austraux abritent une variété d’espèces marines qui sont indispensables au cycle naturel et à l’équilibre écologique. Les manchots empereurs par exemple, contribuent à la propreté du sol en surpassant les déchets et en mangeant des insectes, des vers et des larves aquatiques qui se trouvent dans le fond de la mer. De même, les baleines bleues produisent la plus grande quantité de dioxyde de carbone entre toutes les espèces marines, ce qui aide à maintenir un équilibre chimique vital.

En outre, l’Antarctique joue un rôle crucial dans le contrôle des conditions météorologiques globales. Cet endroit abrite les courants marins les plus importants du monde qui ont des effets profonds sur la température et le climat dans le monde entier. Compte tenu de l’importance de ce continent polaire pour la planète, il est essentiel de comprendre la faune en Antarctique et l’impact qu’ont les activités humaines sur elle.

Pour conclure

La faune antarctique est riche et captivante. Les océans austraux abritent des espèces uniques telles que les manchots empereurs, les baleines bleues, les phoques macaronis, le krill et les dolphins qui affrontent des conditions difficiles pour trouver à se nourrir et subsister. Malgré ces difficultés, leur population est stable voire même en augmentation, ce qui est un bon indicateur pour le monde marin. Cependant, l’étude et la protection des animaux antarctiques demeure essentielles car ces espèces sont indispensables à l’équilibre écologique global et à la stabilité du climat.